Page d'accueilPlan du siteAjouter aux FavorisImprimerEnvoyer à un ami
RUCHERS DU CAYOR
APICULTURE TROPICALE MODERNE
Français
ABEILLE AFRICAINE ET APICULTURE
Vign_cocotier

 

   LA METHODE

‘‘CAYOR’’

 

L’apiculture tropicale moderne pratiquée avec des ruches horizontales parfois en bois ou plus souvent en ciment dite «vautier», équipée de cadres en ‘‘top bar’’, est très rentable et adaptée au Sénégal comme dans les pays de la même zone géographique.

        En zone tropicale l’apiculture se pratique de préférence de nuit à cause de l’agressivité de l’abeille africaine qui poursuit son ennemi sur des kilomètres en plein jour. Même de nuit il est conseillé de s’habiller avec une tenue sombre et ne pas trop éclairer.

        L’abeille hybride issue de manipulations humaines (année 1956), appelée ‘‘abeille tueuse’’ ou ‘‘abeille africanisée’’, est sujet à abandonner sa ruche quand l’environnement n’est plus à sa convenance ;  aussi il a été noté qu’au Sénégal, l’abeille n’abandonne sa ruche que lorsqu’elle est victime d’une attaque massive de fausse teigne suite à la présence de vielle cire après la récolte. Cette récolte qui s’est faite avec un enfumage excessif donne aux abeilles un travail supplémentaire qui consiste à éliminer l’odeur de fumée au lieu de défendre leur espace de vie.

        L’enfumage est une technique utilisée pour ‘‘calmer ’’ les abeilles quand on ouvre la ruche.

La ruche horizontale n’est jamais totalement ouverte quand l’apiculteur opère sur l’essaim ou pendant la récolte.

        Au Sénégal, la race d’abeille la plus répandue reste l’Apis Mellifera Adansonii et il a été observé que cette race est moins excitée de nuit quand elle n’est pas enfumée et / ou trop éclairée.

La méthode CAYOR consiste à opérer sur les abeilles sans utiliser l’outil traditionnel de tout apiculteur : L’ENFUMOIR.

Des inconditionnels de cet outil installés en France et au Sénégal ont vu, apprécié et adopté cette méthode que je pratique depuis 2011, et que j’enseigne à mes stagiaires depuis 2014.



SAUVER LES ABEILLES AU SENEGAL

vign_P1000042

Les Ruchers du Cayor s’investissent auprès des populations en ville comme en campagne, pour récupérer les essaims, gratuitement avec un pot de miel en prime:

- Dans les faux plafonds 

vign_essaim_somn

- Dans les magasins 


vign_P1000508

- Dans les murs d’un certain âge


vign_P1000012

A flanc des maisons dans les plantes grimpantes


vign_essaim_sauvage_baobab

- Dans le creux des grands arbres

 


vign_P1000047

Les rayons récupérés sont fixés sur des « top bar » à l’aide de crochets en fil de fer galvanisé,  et l’essaim est déménagé dans une Ruchette comprenant dix cadres ; le lendemain l’essaim qui a eu tout le temps de se réorganiser est déplacé sur un site où il va être transvasé dans une ruche horizontale.


vign_transvsmt

Transvasement dans une ruche horizontale en ciment type "Vautier".


vign_couvain2

Le rayon accroché a été soigneusement collé à la barrette par les abeilles


vign_P1050270

A la première récolte, l’essaim a donné plus 20 kg de miel, et dans l’année en moyenne 50 kg de miel sans feu ni fumée.


vign_rayon_opercule_2

Rayon de miel operculé de 2,6kg

FORMER LES RECOLTEURS DE MIEL POUR SAUVER LES ABEILLES ET LA FORÊT
Vign_varoa_sur_larves_de_male_copie
VARROAS SUR LARVES DE FAUX BOURDON
Vign_sit_couvain_de_m
Vign_sit_couvain_de_m2
COULEUR TENUE
Les abeilles sont toujours attirées par les tenues claires.
C'est pourquoi en Afrique les tenues sombres sont conseillées.
Vign_tenues
© 2013
Créer un site avec WebSelf